Les conventions 2019 : Le "Date" du Geek par excellence

Genève, le 1er février 2019

Ça y est, depuis un mois nous sommes en 2019 et qui dit nouvelle année, dit nouveautés dans les différents univers. Et quel est donc le meilleur endroit pour présenter ces nouveautés que de les exposer lors d’une convention. De nos jours,  chaque domaine a droit à son salon : les fans de voitures ont leur salon de l’automobile, les futures épouses entrainent leurs fiancés, malgré eux, au salon du mariage et bien évidemment toi, cher geek, a droit aux conventions sur les jeux vidéo. Tu l’auras compris, je vais donc te parler de ce phénomène mondial qui amène de plus en plus de visiteurs chaque année.

 

Bien que les premiers jeux vidéo sur console soient sortis fin des années 50, le monde a dû attendre les années 70 pour que cet univers soit présenté lors de la convention du CES. Le Consumer Electronics Show est un salon américain consacré à l'innovation technologique en électronique. Ce salon présenta en 1975 au grand public, en avant première, le jeu d’arcade  Pong . Ce fût le premier vrai salon à présenter une innovation dans le monde du jeu vidéo. Il fit également découvrir la NES en 1985. Ce fût un vrai tremplin pour l’univers du jeu vidéo. Dès lors, les premiers fans réclamèrent une convention dédiée exclusivement au gaming et ce fût chose faite avec l’arrivée de l’ « Entertainment Electronic Expo » (E3) à Los Angeles en 1995. Ce fût un pari gagnant car depuis, le nombre de visiteurs des différentes conventions mondiales n’a fait qu’augmenter et chaque année une nouvelle ville organise une convention.

 

Mais que fait-on dans ce genre de conventions me diras-tu ? Premièrement, comme indiqué précédemment, tu y découvres des nouveautés et certaines en avant-premières. De plus tu ne deviens pas seulement visiteur, mais également acteur de ce salon car tu peux toi-même tester des jeux et gagner des compétitions. Quoi de mieux que de bouger ton corps à  « Just Dance » au rythme de Familiar avec tes amis. Promènes toi croise tes Cosplays favoris. Tu y découvriras également le côté plus artistique de l’univers geek avec des dessinateurs et scénaristes de bande dessinés qui présentent leur travail. C’est également l’occasion pour les développeurs indépendants de montrer la qualité de leurs jeux. 

 

Mais attention, ces mêmes conventions sont aussi un endroit où la compétition fait rage. Tu peux y retrouver des tournois avec de gros cash prize à la clé. Par exemple à la Blizzcon de 2016, la victoire du russe Pavel Beltiukov au tournoi de Hearthstone, lui a valu un petit chèque de $ 250'000.

 

En terme d’affluence certains d’entre eux atteignent des chiffres astronomiques. La plus grande fréquentation au monde reste la Taïpei Games Show avec plus de 400'000 visiteurs annuel. Au niveau européen la Gamescom de Cologne (370'000 visiteurs) et la Paris Games Week (316'000) raflent la mise laissant notre bonne Geneva Gaming Convention loin loin derrière avec ces 11'500 visiteurs en 2017, année de la dernière convention. Bien évidemment il ne serrait pas concevable de ne pas parler de l’ E3 de Los Angeles. Il reste le plus influent événement du milieu en dépit de son affluence plus limitée avec ces 69'500 visiteurs en 2018 en grande majorité constitués de professionnels. Ce festival est le précurseur des jeux et des nouvelles technologies dans l’univers du gaming. 

 

Toi geek chevronné peux t’estimer heureux de vivre actuellement dans l’âge d’or du jeu vidéo. Bien que l'agenda annuel  soit blindé, chaque année une nouvelle ville accueille une nouvelle convention. Il y a tellement de choix que chaque gamer dans le monde y trouvera son compte.

 

Allez bonne visite !!!

 

                                                      

  - écrit par Lucho -

tournoi.jpg
Convention 1.jpg