4 lettres pour ton plus grand plaisir : FIFA

 

Genève, le 5 octobre 2018

 

« EA Sports, it’s in the game ». Ce slogan peut paraître banal pour le commun des mortels, mais pour les férus de FIFA c’est bien plus que ça. Le cœur qui palpite, les poils qui se hérissent, ne t’inquiète pas ces réactions sont tout à fait normales car tu l’attendais depuis longtemps et voilà c’est fait … FIFA 19 est sorti pour ton plus grand plaisir. Les épiques tournois entre amis sont de retour. C’est donc le moment parfait pour rendre hommage à une franchise qui ne cesse de faire vibrer toute une génération.

 

Avant toute chose, petit point historique.  En 1993, le développeur Electronic Arts (EA) se lance dans la création d’un jeu dédié à l’un des sports les plus populaires au monde et crée FIFA International Soccer en 2D sur Sega MegaDrive.  Le succès se fait rapidement sentir et le développeur américain se modernise aussitôt en passant de la 2D à la 3D (Fifa 1995), puis en utilisant la capture de mouvement, outil permettant de retranscrire une gestuelle réelle des joueurs sur l’opus de 1996. La franchise passe les générations de consoles tout en proposant de constantes améliorations. Dans les premières éditions, le joueur ne pouvait contrôler qu’une poignée de club ou de sélections nationnales. Depuis 2003, le nombre d’équipes n’a cessé d’augmenter, pour le plus grand plaisir du public mondial. En 2017 sont enfin ajoutées les meilleures sélections féminines, un bon début. FIFA 19 compte aujourd’hui quelques 700 équipes et 30 championnats différents.

Pour avoir une idée du phénomène de la franchise, l’opus 18 a comptabilisé 7 milliards de matchs (tous modes confondus) et la franchise a vendu pas moins de 260 millions de jeu depuis 1993. Tout en gardant la cadence d’une sortie par année, EA a également développé 3 opus en version plus légère, FIFA Street. Sortis en 2005, 2006 et 2008, ces jeux mettent en avant le foot de rue, ses qualités de dribbles et d’adresse.

 

Mais les chiffres restent des chiffres me diras-tu. Le plus intéressant restant le gameplay qui a fortement évolué au fil des ans. Aujourd’hui, le joueur peut se déplacer à 360° contrairement au premier où les courses étaient linéaires (possibilité d’avancer droit devant ou en diagonale exclusivement). L’évolution a été franchement impressionnante en terme de graphisme et de jouabilité depuis le dernier jeu sur PS2. Avec le passage à la 7ème génération de consoles, Electronic Arts a mis un point d’honneur au développement d’un jeu le plus réaliste possible que ce soit les traits des joueurs, la reproduction des stades, la matière des maillots etc. ou dans les mouvements toujours plus fluides comme les frappes, les dribbles etc. De la célébration classique de Lionel Messi au « suuuuuuuuu » de Cristiano Ronaldo en passant par le nombre incalculable de tatouages de Sergio Ramos, chaque détail est respecté.
Malgré ces évolutions, FIFA 19 n’est de loin pas une révolution. Le jeu présente quelques nouveautés dans le gameplay avec de meilleurs gardiens, des adversaires plus rapides ou encore des défenses plus difficiles à transpercer. Ce qu’on ne trouvait pas dans les précédents opus : la finition synchronisée. Le principe de base du tir ne change pas, mais si tu veux effectuer une frappe imparable, puissante et d'une précision chirurgicale, il te faudra simplement appuyer une deuxième fois sur la touche de tir et atterrir dans la zone verte de la jauge. En guise de comparaison, c’est comme une super frappe dans Mario Smash football.  Ayant enfin racheter les droits à son concurrent, la grande nouveauté de cette édition reste l’intégration de la Champions League et de l’Europa League.

 

Pour finir, FIFA est très souvent comparé à son grand rival, Pro Evolution Soccer (PES). Le gameplay du jeu développé par Konami reste bien différent de son homologue américain. En qualité d’expert, Lucas donne une brève différence entre les deux enseignes : « Même si la matérialisation des joueurs est plus jolie sur PES, la fluidité du mouvement reste très arcadien tel le style des jeux japonais, contrairement à FIFA qui reste plus réaliste. ». Peu importe lequel vous préférez, ces jeux ont pour but de rassembler tout comme le football, que ce soit en ligne ou entre amis. Ô toi, joueur talentueux, rageux, noob ou mauvais perdant, va vite prendre ta manette et lance une partie.

 

Bon match !!!

 

  - écrit par Lucho -

Image fifa.jpg